20 types d’articles de blog : pour ne plus jamais être à court d’idées !

Article publié le

05 juillet 2022

20 types d’articles de blog : pour ne plus jamais être à court d’idées !

Vous cherchez à donner plus de visibilité à votre site internet ? Pour cela, vous avez mis en place un blog, ou envisagez de le faire ? Très bien, mais après avoir publié vos premiers articles, vous vous demandez comment continuer d’alimenter votre blog dans la durée… Comment ne pas vous retrouver en manque d’idées, surtout quand vous pensez avoir fait le tour d’une thématique ? Avec cette liste de 20 types d’articles de blog différents, vous allez pouvoir (re)lancer votre machine à générer des idées de contenus ! Vous pourrez varier les types d’articles, pour ne pas risquer de lasser vos lecteurs. Vous pourrez aussi tester différents formats, pour voir ce qui fonctionne le mieux. N’hésitez pas à parcourir cette page au moment où vous concevez votre planning éditorial de blog, ou dès que vous vous sentez en panne d’inspiration. Conservez-la dans vos favoris ! Utilisez le sommaire ci-après, pour accéder directement au type d’article qui vous intéresse :

Sommaire :

1. Article de blog comparatif

Il s’agit ici de comparer (au minimum) deux éléments : des produits, des services, des méthodes, etc. Choisissez plusieurs critères de comparaison et évaluez avec objectivité chaque élément au travers d’une grille d’analyse.

Vous pouvez utiliser un tel article peut comparer deux produits concurrents, en fonction du prix, des fonctionnalités ou options, du niveau de qualité, de la facilité d’utilisation… La comparaison aide le lecteur à faire un choix entre plusieurs solutions possibles, selon ce qui a le plus d’importance à ses yeux.

Exemple d’article de blog : « Quel CMS choisir pour son e-commerce ? Notre comparatif Shopify vs Woocommerce ».

Deux structures sont possibles. Soit on évalue l’élément 1 dans une première partie, puis le second dans une seconde partie. À l’intérieur de chaque partie, on rédige autant de sous-parties que de critères d’évaluation.

Soit l’inverse : on crée une partie par critère, sous laquelle on compare l’élément 1 versus l’élément 2. Cette structure est plus lisible lorsqu’il y a beaucoup de critères à comparer.

Enfin, ajoutez une illustration de type tableau comparatif à votre article, ou même une infographie téléchargeable, en guise de synthèse.

2. Article test ou retour d’expérience

L’article test est une façon de présenter une solution à la façon : « J’ai testé pour vous… et voilà ce que j’ai observé / voilà ce que j’en pense ». Vous partagez votre expérience et rendez compte des résultats que vous avez obtenus en situation réelle. Est-ce un succès ? Un échec ? Le lecteur a envie de le savoir… !

L’objectif peut être de susciter les échanges en invitant le lecteur à déposer un commentaire à la suite de l’article : « Et vous, avez-vous essayé cette solution (ou une autre) ? Quelle est votre opinion ? ».

Ce genre d’article est bien apprécié, car il est très orienté « pratique », sans être dénué d’un angle personnel apporté par le rédacteur-testeur. L’impact est encore plus grand si l’auteur de l’article dispose d’une grande influence sur sa communauté.

Le texte peut être présenté de manière très synthétique, sur le modèle de l’article comparatif. Ou bien, comme un récit chronologique, en utilisant la technique du storytelling (plus divertissant pour le lecteur).

3. Article de blog tutoriel

 Le tutoriel, appelé aussi « tuto » pour les habitués, est aussi un article axé sur la pratique. Choisissez un sujet un peu technique et expliquez « comment faire pour… ». Ce format d’article est particulièrement pertinent pour des produits SaaS, par exemple : « Comment paramétrer la fonctionnalité x de l’application y ».

On retrouve généralement les articles tutoriels dans les centres d’aide en ligne. Ils sont illustrés de copies d’écrans, de maquettes, de photos et/ou de vidéos pour aider à la compréhension.

La structure de l’article tuto est découpée étape par étape, permettant ainsi de dérouler le mode opératoire jusqu’au bout.

Le tutoriel est l’article à choisir si vous souhaitez transmettre une compétence au lecteur. Vous veillerez à mettre le contenu à la portée de tous, y compris les débutants. Le jargon est donc à éviter autant que possible et toute nouvelle notion est à définir (pourquoi pas dans un glossaire).

4. Article conseils / do’s and don’ts / bonnes pratiques et erreurs à éviter

Dans cette catégorie d’articles de blog, vous donnez au lecteur des conseils tirés soit de votre propre expérience, soit de l’état de l’art d’une discipline.

Le titre de l’article pourra s’intituler par exemple : « [Sujet x] : ce qu’il ne faut surtout pas faire » ou « [Sujet x] : bonnes pratiques et erreurs à éviter » ou encore « Conseils à suivre pour atteindre le succès dans [Sujet x] ».

Vous faites gagner un temps précieux à votre audience en lui livrant vos conseils. En effet, elle ne tombera pas dans les erreurs fréquentes des débutants, esquivera les pièges et appliquera directement les trucs et astuces pour réussir. Très utile !

Cet article vous permet donc d’adopter une posture d’expert et d’aider votre cible à progresser. Attention toutefois à ne pas sembler trop « donneur de leçon » et à rester accessible.

5. Article guide ultime

Le guide ultime est un article de fond, très poussé, au format long. Sa vocation est de devenir un guide incontournable et essentiel, qui se suffit à lui-même. Le lecteur ne devrait pas avoir à aller chercher d’autres ressources sur le sujet, tant il est censé être exhaustif.

Il est laborieux à produire d’emblée. Découpez plutôt la charge de travail en créant progressivement une série de plusieurs articles, puis en les assemblant dans un dossier. 

Ce format, certes exigeant, sera rentabilisé : il aura plus de chance de bien se positionner dans les résultats des moteurs de recherche et donc d’attirer du trafic sur votre blog dans le long terme. L’internaute séduit par la qualité produite, vous verra alors comme une référence et se rendra naturellement consulter vos autres contenus.

6. Article liste

Ce type d’article se construit à partir d’une liste d’items présentés les uns à la suite des autres, à la manière d’un catalogue. C’est le cas du présent article, qui liste les différents types d’articles de blog existants.

Dans cette catégorie, on peut aussi trouver des articles qui donnent au lecteur x arguments en faveur d’une thèse soutenue par l’auteur. Exemple : « x raisons de créer un blog sur son site web ».

La structure d’un article liste est très simple : il y a autant de sous-titres que d’items composant la liste. On ajoute ensuite un court paragraphe sous chaque titre de niveau 2, pour décrire un peu plus l’item.

L’avantage est qu’il est facile à lire. Le lecteur peut s’interrompre et reprendre sa lecture, lire dans le désordre, lire uniquement les titres… L’inconvénient, c’est qu’il est parfois un peu superficiel. En revanche, et si le sujet s’y prête, on peut s’en servir d’entrée en matière pour ensuite creuser chaque item dans un autre article dédié.

7. Article check-list

Une variante est la check-list. Présentée sous la forme d’une liste avec des cases à cocher, elle représente pour le lecteur une sorte de guide à suivre pour s’assurer de ne rien avoir oublié à propos d’un sujet. Exemple d’article de blog : la check-list déménagement, pour penser à toutes les tâches et démarches à faire avant et après le jour J.

C’est un contenu utile, qui apporte de la valeur à l’utilisateur. En le rendant téléchargeable au format pdf, avec une jolie mise en forme, vous pouvez offrir cette ressource en cadeau à votre lecteur.  C’est ce que l’on appelle un « lead magnet » ou bien « freebie ».

8. Article « Top » ou classement

L’article « top » est encore une autre variante de l’article liste. Mais pour celui-ci, on prêtera davantage attention à l’ordre de présentation des items, croissant ou décroissant. Si l’on souhaite maintenir le suspense et capter l’attention du lecteur jusqu’au bout de l’article, on préfèrera en l’ordre croissant (du moins important au plus important). Et on utilise la liste numérotée dans les titres de niveau 2 pour que le lecteur sache où il en est dans le classement.

L’objectif de ce type d’article serait d’inciter le lecteur à passer à l’action en portant son choix sur le premier du classement…

Exemples d’articles de blog de type « top » : « Les 10 meilleurs restaurants de Niort » ou « Le top 5 des destinations touristiques françaises ».

9. Article « Linkbaiting »

« Linkbait » signifie « appât à liens ». C’est encore une autre sorte d’article liste, dont la spécificité est qu’il fait des liens vers d’autres sites, ou bien des comptes de réseaux sociaux de personnes influentes de votre secteur. Cela peut donc être un bon moyen pour vous d’entrer en contact avec ces influenceurs.

Il a l’avantage d’offrir au lecteur un bon tour d’horizon de ce qui se fait autour d’une thématique, de partager des bons plans. Il se lit rapidement, comme un « snack content ».

10. Article d’actualité

Pensez à faire de la place dans votre planning éditorial pour la promotion d’actualités de votre entreprise ou celles liées à votre secteur d’activité.

L’article d’actualité a une vocation de viralité, non de référencement naturel, mais il peut vous aider à attirer du trafic rapidement, sur une courte période. Il produit un effet « feu de paille », qui vous permet de « surfer » sur la tendance.

Pour cela, adoptez un esprit de veille permanente. Soyez à l’affût – en interne, comme en externe – des nouveautés, sorties de produits, événements physiques ou digitaux, buzz, etc. que vous pourriez relayer ou sur lesquels vous pourriez apporter votre éclairage. Expliquez en quoi cette actualité est intéressante pour votre cible. Que faut-il retenir ?

Bien sûr, il faut pouvoir être réactif. Tant pis si cela bouscule vos priorités. Ce serait contre-productif de réagir à une « actualité chaude », 3 semaines après la survenue de l’événement !

L’article d’actualité peut aussi s’appuyer sur ce que l’on appelle les « marronniers ». Beaucoup plus prévisibles, ce sont les événements récurrents que connaissent vos prospects et clients. Du plus « grand public » comme Noël ou la fête des mères, au plus « VIP » comme le salon annuel des experts de votre domaine, en passant par les événements « corporate » comme le séminaire d’entreprise… il y a forcément des temps forts dans l’année. Disposez-les dans votre calendrier éditorial, pour avoir une vue d’ensemble.

11. Article curation de contenu / analyse d’étude / résumé d’événement

Ce type d’article s’apparente au précédent, mais il va un encore plus loin. Dans leurs secteurs respectifs (surtout en BtoB) vos prospects essaient tant bien que mal de faire une veille régulière. Le manque de temps est souvent un frein pour une veille de qualité, alors facilitez-leur la tâche !

Devenez pour eux une source d’information fiable, digeste et synthétique en publiant des articles de curation de contenu. Attention, il ne s’agit pas de plagier d’autres contenus sans apporter de valeur ajoutée. C’est un travail de fond, qui consiste à collecter des informations intéressantes sur une thématique, puis à les compiler, en faire une analyse, un résumé et une restitution pour votre cible.

Sélectionnez des études, des statistiques, des résultats de sondages, des événements (webinars, conférences)… Veillez à utiliser les sources d’informations primaires pour limiter les risques de déformation, d’erreurs ou de mauvaise interprétation.

Mettez en avant les informations particulièrement intéressantes pour votre cible, par exemple avec une infographie de synthèse, ou une conclusion du style « les x points clés à retenir ».

Ces articles vont font gagner en légitimité et en visibilité dans votre domaine. Vous deviendrez ainsi une référence à suivre pour d’autres acteurs de votre écosystème.

12. Article prise de position ou partage d’opinion

Voici un article qui va vous permettre d’exposer votre point de vue et de générer le débat avec votre audience. Il peut être intéressant d’adopter un discours critique, voire clivant, de façon à attirer et à remporter l’adhésion de la cible visée. Mais attention au « bad buzz » et aux commentaires des « haters » qui peuvent exploiter vos propos pour détériorer votre réputation.

Prudence donc, avec ce type d’article. Assurez-vous d’utiliser des sources fiables et des faits objectifs pour appuyer vos arguments. Pas de critique « gratuite » ! Cela pourrait nuire à votre image de marque.

Tout est dans l’équilibre entre l’affirmation de votre opinion et le respect de celle des autres…

Dans la même veine, l’article « prospective » est l’occasion d’exprimer votre vision de l’évolution d’un sujet. Prenons l’exemple du futur du travail. Vous pourriez partir d’une tendance observée (l’essor du freelancing) et l’étirer dans le moyen / long terme avec un sujet du type : « Demain, il n’y aura plus de CDI ». Vous partagez ainsi votre point de vue et incitez le lecteur à la réflexion, mais cela reste des hypothèses. L’avenir vous dira si vous étiez un précurseur !

13. Article coulisses de l’entreprise

Vous voulez créer du lien avec votre audience, renforcer la confiance et fédérer une communauté ? Dévoilez un peu de la vie de votre entreprise ! Le lecteur pourra apprendre à mieux vous connaître, voir comment vos valeurs s’incarnent au quotidien, comprendre la façon dont vous exercez votre mission.

Vous pouvez partager vos anecdotes, vos succès, mais aussi vos difficultés et échecs, en toute humilité. Montrer que vous savez faire votre auto-critique et que vous essayez de vous améliorer chaque jour, augmentera certainement votre « capital sympathie ».

Aujourd’hui, les clients (ou candidats, dans le cadre d’une stratégie de marque employeur) privilégient des marques auxquelles ils s’identifient, dont ils partagent les mêmes valeurs, ou en qui ils ont confiance. C’est cette proximité que l’on cherche à développer en emmenant le lecteur derrière les coulisses de l’entreprise.

N’hésitez pas à agrémenter votre article de photos réelles des collaborateurs et des bureaux, plutôt que d’utiliser celles des banques d’images, trop « lisses » et déjà (trop) vues.

14. Article interview d’expert

Si vous voulez aborder un sujet connexe à votre activité, mais que vous ne maîtrisez pas bien le sujet, l’expert viendra vous fournir la matière manquante et renforcer le propos avec son point de vue.

Pour solliciter une personne à interviewer, faites fonctionner votre réseau et invoquez l’argument gagnant-gagnant : vous profitez de son expertise et de son influence, mais en contrepartie, vous le mettez en avant et lui ouvrez l’accès à votre audience.

Préparez bien l’interview pour tirer le maximum de matière intéressante pour votre article, sans abuser du temps précieux de votre interlocuteur.

Autrement, pensez aussi à recycler d’autres formats de contenus déjà existants : retranscrivez vos épisodes de podcast, webinaires, etc. N’ayez pas peur de vous répéter. Les gens ont généralement leur préférence quant au format de contenus qu’ils consomment ou au canal qu’ils consultent. Ceux que vous avez touchés par le format audio ou vidéo, ne sont probablement pas les mêmes que ceux visés par un format écrit publié sur votre blog.

Un même message peut être diffusé de différentes manières, afin de maximiser les chances d’atteindre sa cible.

15. Article de blog invité

L’article invité est d’un type un peu particulier. Comme son nom l’indique, il s’agit d’inviter une personne à rédiger un article qui sera publié sur votre blog.

Pourquoi faire cela ?

L’intérêt pour vous est de déléguer la rédaction : vous n’avez qu’à valider et à publier l’article. Vous récoltez le trafic organique qu’il génère sur votre site.

Quel intérêt pour l’auteur ? Son article promeut (plus ou moins subtilement) son entreprise et le texte contient au moins un lien vers son propre site internet. Il obtient ainsi un « backlink », ce qui est particulièrement intéressant d’un point de vue SEO.

Par exemple, nous avons rédigé un article de conseils sur l’outil de web analyse de notre partenaire Piwik Pro. Il a été publié sur leur site. Mais un lien renvoie vers celui de notre agence !

Dans une logique de partenariat, cette stratégie bénéficie à toutes les parties. Attention toutefois, la pratique abusive peut être sanctionnée par Google !

16. Article FAQ

Vous pourriez écrire une série d’articles de type FAQ (Frequently Asked Questions ou Foire Aux Questions) en sollicitant vos collègues du « Service Clients » ou les commerciaux : demandez-leur quelles sont les questions auxquelles ils sont confrontés au quotidien. Recueillez également les commentaires, avis et questions posées sur les réseaux sociaux, sur votre Google My Business, ou sur des forums…

Rassemblez les résultats, triez-les par thématiques et formulez des questions-types que sont susceptibles de vous poser les visiteurs de votre site.

Les bénéfices d’une FAQ sont multiples :

  • Améliorer votre référencement naturel en répondant exactement aux recherches formulées sur Google.
  • Lever les inquiétudes des prospects, qui, rassurés de voir que vous avez anticipé leurs questionnements, passeront plus volontiers à l’acte d’achat.
  • Soulager les équipes support et par conséquent, améliorer la qualité de la relation client.

17. Article glossaire

Le glossaire est constitué d’une liste de termes et de leur définition, portant sur une thématique donnée.

Petit conseil : commencez par bien délimiter le périmètre de votre glossaire, sinon il risque d’être interminable ! Exemple d’article de blog : « Glossaire webmarketing : les 100 définitions essentielles à connaître ».

Pour cet article de type informatif, nécessitant peu de techniques rédactionnelles, storytelling ou copywriting, vous puiserez la matière assez facilement en naviguant sur la Toile.

C’est un format de contenu que vous pouvez rendre téléchargeable pour les lecteurs qui désirent pouvoir le consulter hors connexion. Son potentiel de partage n’en sera que plus grand, alors n’oubliez pas d’y mettre votre logo !

18. Article étude de cas client

Passez de la théorie à la pratique avec l’article d’étude de cas. Ce type d’article de blog illustre votre expertise avec un exemple concret dans lequel un potentiel prospect pourra se projeter. Vous pouvez structurer votre texte de la manière suivante : partez du besoin initial du client, expliquez ce que vous avez réalisé pour lui – ou quel produit il a utilisé – puis montrez quels résultats il a obtenu grâce à vous.

Faites-en une « success story » qui donne envie ! Mais n’enjolivez pas trop la réalité, cela doit rester crédible et authentique.

Essayer d’obtenir du client son accord pour utiliser des informations précises, des verbatims, des chiffres clés… Cela donnera plus de peps à l’article.

Enfin, quels enseignements ou conseils tirez-vous de cette mission avec le client ? Avez-vous des anecdotes à partager pour rendre le cas pratique plus « vivant » ?

Avec ce genre d’article, vous incitez votre prospect à passer à l’action et à choisir votre produit/service, plutôt qu’un autre. En voyant que vous avez su satisfaire un autre client, il est rassuré. Il a envie, à son tour, de connaître le succès.

19. Article nouveau produit / service / fonctionnalité

Pour ce type d’article, focalisez sur une problématique de votre persona cible, puis montrer comment votre nouveau produit ou service y répond.

Mettez en avant les caractéristiques, fonctionnalités, sans oublier de décrire les bénéfices apportés : gain de temps, facilité d’utilisation, efficacité, etc. Essayez d’être assez précis en vous appuyant sur des données chiffrées, et/ou des illustrations.

Par exemple : telle fonctionnalité permet à l’utilisateur d’accomplir la tâche souhaitée en seulement x clics.

Publiez l’article pour promouvoir la sortie d’une nouveauté sur le produit, l’objectif poursuivi étant clairement la conversion.

Prenez le temps toutefois d’apporter un peu de contexte au lecteur : pourquoi avez-vous réalisé cette évolution (suite à des retours utilisateurs, à un changement de réglementation…) ? à qui la fonctionnalité s’adresse-t-elle ? Quels résultats peut-il espérer atteindre ?

Cela aidera le visiteur à se projeter en tant que client/utilisateur.

20. Article biographie

Pour rédiger un article biographique, il suffit de choisir un personnage – contemporain ou historique – et de le présenter, raconter sa vie ou un épisode de sa vie… mais surtout, en expliquant pourquoi son histoire a un intérêt pour vous ou votre audience ! On veillera donc à lui donner un angle inédit et à ne pas faire un copier-coller de Wikipédia, pour éviter le « duplicate content » (ou plagiat).

Ce genre d’article a une visée de notoriété et renforcement de l’image de marque : vous dévoilez un peu de votre personnalité pour laisser votre audience mieux vous connaître.

Comment utiliser cette liste des 20 différents types d’articles de blog ?

👉 Croisez les thématiques de votre ligne éditoriale avec les différents types d’articles de blog possibles, et éventuellement avec d’autres paramètres (persona cible, objectif visé, client ou produit à mettre en avant…). Vous obtiendrez de nombreuses combinaisons, chacune pouvant donner lieu à un sujet d’article. Pensez aussi à alterner entre format court et format long, en fonction du sujet, de la concurrence… et voyez ce qui plaît à votre audience !

Posté par Laëtitia Gentili

Nos experts décryptent
les actualités du digital

Quel contenu pour un site vitrine ? Les pages essentielles à avoir (+ exemples)

Quel que soit le secteur dans lequel vous avez décidé d’entreprendre, il est désormais indispensable d’avoir un site internet pour vous faire connaître et promouvoir votre activité. Vous envisagez de créer votre premier site web ? Un site internet professionnel, simple, mais bien construit, qui présente votre entreprise et met en valeur vos produits et services……

Voir plus

20 types d’articles de blog : pour ne plus jamais être à court d’idées !

Vous cherchez à donner plus de visibilité à votre site internet ? Pour cela, vous avez mis en place un blog, ou envisagez de le faire ? Très bien, mais après avoir publié vos premiers articles, vous vous demandez comment continuer d’alimenter votre blog dans la durée… Comment ne pas vous retrouver en manque d’idées,…

Voir plus

Construire une équipe marketing digital complète : quelles compétences réunir ?

Responsable marketing, chef d’entreprise ou fondateur de startup, tôt ou tard, vous allez être confronté à la problématique de créer votre équipe marketing digital pour soutenir la croissance de votre entreprise. Vous aurez besoin à la fois de ressources supplémentaires pour produire, mais aussi d’experts capables d’imaginer une stratégie et de la décliner sur le terrain opérationnel. Cela étant dit, quelles sont les compétences indispensables à aller chercher pour composer son équipe marketing digital ? Quels profils complémentaires faut-il réunir pour constituer une « dream team » ? Comment organiser une équipe grandissante pour qu’elle fonctionne efficacement ? Ce sont quelques-unes des questions qui vont se poser à vous, et auxquelles nous allons vous aider à répondre.

Voir plus